historien


historien

historien, ienne [ istɔrjɛ̃, jɛn ] n.
• 1213; du lat. historia
1Auteur d'ouvrages d'histoire, de travaux historiques. annaliste, chroniqueur, logographe , mémorialiste. Historien et historiographe. Historien impartial. Les historiens de la Révolution. Un historien de l'art. Un historien positiviste, marxiste. L'historien d'un personnage. biographe.
2Fam. Étudiant, étudiante en histoire. Les historiens et les chartistes.

historien, historienne nom Spécialiste des sciences historiques ; auteur d'ouvrages historiques. Familier. Étudiant ou enseignant en histoire. Littéraire. Personne qui raconte un événement ou une suite d'événements : Se faire l'historien de la libération de Paris.historien, historienne (citations) nom Honoré de Balzac Tours 1799-Paris 1850 Nous avons fait tant d'histoire que les historiens manqueront ! Autre étude de femme Jules Amédée Barbey d'Aurevilly Saint-Sauveur-le-Vicomte 1808-Paris 1889 Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent. Une page d'histoire Georges Duhamel Paris 1884-Valmondois, Val-d'Oise, 1966 Académie française, 1935 Le romancier est l'historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. Le Notaire du Havre Mercure de France François de Salignac de La Mothe-Fénelon château de Fénelon, Périgord, 1651-Cambrai 1715 Le bon historien n'est d'aucun temps ni d'aucun pays : quoiqu'il aime sa patrie, il ne la flatte jamais en rien. Lettre à l'Académie Ernest Renan Tréguier 1823-Paris 1892 Le talent de l'historien consiste à faire un ensemble vrai avec des traits qui ne sont vrais qu'à demi. Vie de Jésus, Préface Lévy

historien, enne
n. Personne qui écrit des ouvrages d'histoire, qui enseigne ou étudie l'histoire. Le premier historien fut Hérodote.

⇒HISTORIEN, -IENNE, subst.
A. — [Correspond à histoire A]
1. Celui, celle qui se consacre à l'histoire, qui raconte, analyse des faits, des aspects du passé, rédige des ouvrages d'histoire, enseigne cette discipline. Historien et philosophe; les historiens de l'Antiquité. L'historien des mœurs et des idées n'a pas une mission moins austère que l'historien des événements (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 191). Il est nécessaire que l'historien soit aussi un grand écrivain (MARROU, Connaiss. hist., 1954, p. 283).
SYNT. Historien de l'art, de la littérature, de la philosophie, des mœurs, des religions; historiens modernes, contemporains, futurs; historiens et critiques; historiens et géographes; métier d'historien.
En appos. D'après le témoignage bien informé du professeur historien Julius Franz Schneller (ROLLAND, Beethoven, t. 2, 1937, p. 553).
2. En partic.
a) Peintre d'histoire. Watteau a été l'historien mordant des princes de Condé (GOZLAN, Notaire, 1836, p. 81).
b) [À l'École normale supérieure et à l'Université] Celui, celle qui se spécialise dans les études d'histoire. Il veut entrer dans la section des historiens (LITTRÉ).
En appos. Reçu les cinq élèves historiens de l'École Normale (MICHELET, Journal, 1843, p. 514).
3. Emploi adj., assez rare. Relatif à l'histoire, à ceux qui s'y consacrent. L'esprit historien en use avec le temps présent comme il fait avec le passé (ALAIN, Propos, 1911, p. 109). Cet aspect, un peu inquiétant peut-être, des activités historiennes (L. FEBVRE, Combats pour hist., Vers une autre hist., 1949, p. 438).
4. P. anal. Celui qui étudie, décrit l'évolution des êtres, des corps qui se trouvent dans la nature :
... nous avons goûté à cette science par le côté attrayant des grands historiens de l'insecte, qui ont réuni la peinture des mœurs à la description des organes.
MICHELET, Insecte, 1857, p. 375.
B. — [Correspond à histoire B] Celui qui raconte, décrit un événement, un fait ordinaire, personnel. Historien fidèle de sa vision (STAËL, Corinne, t. 1, 1807, p. 77). Qu'on arrange ces choses comme on pourra. Je ne suis qu'historien (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 281).
Rem. L'emploi fém. commence seulement à se répandre. Il est même absent de la docum. en certaines acceptions. On relève le masc. pour désigner une femme : La photographie (...) a en Mlle Gisèle Freund un nouvel historien (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 170). À signaler un emploi adj. fém. très rare pour qualifier une pers. : Elle était lettrée, érudite, (...) curieusement historienne (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 598).
REM. 1. Historiologue, subst. masc., synon. de historien. Les histoires sur la maison (...) se suivaient sans arrêt. L'enfant écoutait de tout son cœur l'historiologue domestique (LA VARENDE, Pays d'Ouche, 1934, p. 75). Ac. Compl. 1842 et BOISTE 1834, seuls dict. gén. qui l'attestent, le définissent ainsi : ,,Mauvais historien``. 2. Historien-moraliste, subst. masc. Celui qui fait œuvre à la fois d'historien et de moraliste. V. âme ex. 95. 3. Historien-romancier, subst. masc. Celui qui fait œuvre à la fois d'historien et de romancier. Sous la plume de l'historien-romancier (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 621).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1213 ystorien (Fet des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, t. 1, p. 184, IIe part., chap. 11, § 13, ligne 22). Dér. sav. de histoire; suff. -ien. Fréq. abs. littér. : 1 620. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 700, b) 1 881; XXe s. : a) 2 092, b) 2 318.

historien, ienne [istɔʀjɛ̃, jɛn] n.
ÉTYM. V. 1213, ystorien; dér. sav. du lat. historia. → Histoire.
1 a (Au sens large). Auteur d'ouvrages d'histoire, de travaux historiques. Annaliste, chroniqueur, chronologiste, mémorialiste. || Historien et historiographe (cit. 1, Voltaire). || Les premiers historiens grecs de l'Antiquité. Logographe.
b Spécialiste de l'histoire, de la science historique. || Il, elle veut être historien(ne). || Le rôle, la tâche de l'historien (→ Abjection, cit. 1; abréger, cit. 3). || Études, travaux de l'historien (→ Histoire, cit. 22.4). || L'exégète (cit. 1) et l'historien. || Le point de vue, les thèses d'un historien (→ Conception, cit. 4). || Jugement de l'historien sur un fait (→ Arbitrairement, cit. 2; fait, cit. 26). || Un historien admirable (→ Crier, cit. 22; flatter, cit. 45, Fénelon). || Historien impartial. || Historien sévère (→ Goût, cit. 48). || Mots, actes, événements que rapporte l'historien (→ Authentique, cit. 13). || Historien positiviste, historien marxiste.Historien de la religion, de la langue. || Historien de l'art, historien du cinéma. || Le grammairien est devenu historien (→ Grammaire, cit. 9). || Historien, historienne d'un pays, d'une époque. || Historien du moyen âge, de l'antiquité grecque. || Les historiens de la Révolution (→ Accorder, cit. 26). || L'historien d'un personnage. Biographe (→ Appendre, cit. 2). || Historien contemporain (cit. 1; → aussi Création, cit. 2).
1 J'aime les Historiens ou fort simples ou excellents. Les simples, qui n'ont point de quoi y mêler quelque chose du leur (…) nous laissent le jugement entier pour la connaissance de la vérité (…) Les bien excellents ont la suffisance (capacité) de choisir ce qu'il est digne d'être su.
Montaigne, Essais, II, X.
2 On exige des historiens modernes plus de détails, des faits plus constatés, des dates plus précises, des autorités, plus d'attention aux usages, aux lois, aux mœurs, au commerce, à la finance, à l'agriculture, à la population (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Histoire, IV.
3 Où est-il l'historien qui saura unir la beauté et la pureté de la forme, propres en tout genre aux Anciens, avec la profondeur des recherches imposée aux Modernes, et doit-on l'espérer désormais ?
Sainte-Beuve, Réflexions sur les lettres, p. 83.
3.1 À l'idée d'admettre qu'une part de hasard intervient dans le développement de la vie et que, par conséquent, le hasard soit objet de connaissance scientifique — que nul historien, nul géographe ne s'effraie et ne laisse paraître cette crainte assez risible qu'on voit volontiers manifester les ressortissants des « sciences morales » à l'égard de leurs confrères des sciences physiques et naturelles : celle de ne pas être de stricte observance.
Lucien Febvre, la Terre et l'Évolution humaine, p. 447.
4 L'application qu'il met à juger les faits contemporains avec recul, en historien, me plaît.
Martin du Gard, les Thibault, t. IX, p. 167.
4.1 (…) introduire à la racine même de la pensée, le hasard, le discontinu et la matérialité. Triple péril qu'une certaine forme d'histoire essaie de conjurer en racontant le déroulement continu d'une nécessité idéale. Trois notions qui devraient permettre de lier à la pratique des historiens l'histoire des systèmes de pensée. Trois directions que devra suivre le travail de l'élaboration théorique.
Michel Foucault, l'Ordre du discours, p. 61-62.
Fam. Étudiant en histoire. || Les historiens et les chartistes.
L'historien et le romancier.
5 L'historien et le romancier font entre eux un échange de vérités, de fictions et de couleurs, l'un pour vivifier ce qui n'est plus, l'autre pour faire croire ce qui n'est pas.
Rivarol, Littérature, Le génie et le talent.
6 Les historiens sont des raconteurs du passé, les romanciers des raconteurs du présent.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, II.
7 J'ai dit et répété que je ne croyais pas aux romans historiques : Le romancier est l'historien du présent. L'historien est le romancier du passé.
G. Duhamel, Refuges de la lecture, VI, p. 194.
2 Fig. et vieilli. Personne qui raconte, rapporte un événement, une suite d'événements. Narrateur.
8 Sans tous ces ornements le vers tombe en langueur (…)
Le poète n'est plus qu'un orateur timide,
Qu'un froid historien d'une fable insipide.
Boileau, l'Art poétique, III.
REM. La forme fém. historienne est rare jusqu'au XIXe s. Littré la mentionne au sens fig. : || « La raison est historienne; et les passions sont actrices » (Rivarol). → Érudit, cit. 1, Hugo.
9 Je suis historienne; et une historienne, aussi bien qu'un historien, ne doit pas prendre de parti.
M.-J. L'Héritier, 1664-1734, in Trévoux, Dict.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • historien — Historien. s. m. Celuy qui escrit l histoire, ou une histoire. Bon historien. historien digne de foy. fidelle historien. les historiens modernes. historien contemporain. escrire en historien …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Historien — ist der Titel verschiedener Geschichtswerke, so unter anderem von: dem Werk Herodots, siehe Historien (Herodot) dem Geschichtswerk des Polybios einer Zeitgeschichte des Sallust (erhalten sind nur wenige Fragmente) der Titel eines Geschichtswerkes …   Deutsch Wikipedia

  • historien — Historien, Historicus …   Thresor de la langue françoyse

  • Historien — Un historien est une personne qui étudie ou communique sur l’histoire. Il a pour tâche de rapporter des faits passés, de les catégoriser, puis d en proposer une interprétation équilibrée et justifiée par des sources, sous le contrôle du public… …   Wikipédia en Français

  • historien — (i sto ri in) s. m. 1°   Celui qui écrit l histoire, qui a écrit une histoire, des histoires. •   L historien ne doit avoir pour but que l utilité qui se tire d une narration véritable, et, s il mêle quelque agrément dans son ouvrage, il ne faut… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HISTORIEN — s. m. Celui qui écrit l histoire, qui a écrit une histoire, des histoires. Bon historien. Historien digne de foi. Fidèle, sage historien. Les historiens anciens. Les historiens grecs. Les historiens latins. Les historiens d Alexandre. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HISTORIEN — n. m. Celui qui écrit l’histoire qui a écrit une histoire, des histoires. Historien impartial. Historien digne de foi. Les historiens grecs. Les historiens latins. Les historiens d’Alexandre. Les historiens modernes. Les historiens français. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • historien — at gå over i h.: om flot præstation …   Sportsjournalistisk dansk ordbog

  • historien — IENNE, n. ISTORYIN, NA, E (Albanais, Annecy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Historien om en fjälldal — and Historien om en fjelldal in Norwegian (in Swedish: The History about a Mountain Valley ) is a well regarded but poorly known trilogy, written in Swedish, by a Norwegian Swedish fantasy author Margit Sandemo, who has become better known for… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.